AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
 

 Quan Ru-Kang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Quan Ru-Kang Sam 26 Mai 2012 - 21:39

Quan Ru-Kang



État civil
Nom : Quan Ru-Kang
Surnom : Ru
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Rôle : Frère cadet de l'Empereur


Caractéristiques
Rang de combattant : Élève supérieur (10 ans de pratique)

Corps à corps : 4
Maîtrise des armes : 2
Chi de combat : 2

Force : 3
Constitution : 3
Dextérité : 3
Agilité : 7
Éloquence : 5
Maîtrise du Chi : 4


Fiche descriptive
Physique : Ce n'est pas parce qu'il est intellectuel que ce jeune garçon n'a pas un beau physique. Les traits de son visage simple et charmeur le vieillissent. Les muscles de son corps sont très forts grâce à son entraînement à son école d'arts-martiaux Le Sage Agile. Il a un corps en parfaite proportion. Du haut de ses 1m90 le jeune homme a une chevelure noire d'ébène qu'il attache en tresse la plupart du temps. Ses yeux sont profonds et très particuliers : leur contour est noir et leur intérieur est pers, ils varient entre le brun doré et le noir lorsque le Prince est fâché. Malgré sa grandeur et son poids (80 Kg), Ru-Kang réussit à se faufiler à plusieurs endroits où d'autres ne sont pas capable, car il est énormément agile. De plus, à la grande surprise de tout le monde, le combattant est très flexible, ce qui l'aide beaucoup à faire des acrobaties pour éviter certaines attaques lors des combats. La force physique n'est certainement pas un avantage pour le fils de souverains, il a une force assez banale, il est plus fort qu'une femme, mais plus faible que la majorité des hommes.

Caractère : Ru-Kang est quelqu'un de très réfléchi, mais il a tout de même un sale caractère. Le Noble est énormément persévérant et parfois entêté. Le jeune homme a aussi de la répartie grâce à son esprit vif. Sans oublier que son ingéniosité l'aide à se ssortir vivant de situations qui paressent désespérées. Il a quelques difficultés avec les mots politiques. Cependant, tout ce passe dans sa tête, le fils de souverains est parfois lunatique. Ce qui fait en sorte qu'il peut perdre quelques phrases dans une conversation. Il est très gentil de nature et n'est pas gêné, sauf avec les femmes. S'il pouvait se terrer six pieds sous terre lorsqu'une d'elle est à proximité, Ru-Kang le ferait. D'ailleurs, il maudit souvent son physique avantageux. Le Prince a beau être dans la famille la plus riche du royaume, celui-ci n'est en un aucun point matérialiste, il préfère de loin passer ses après-midis dans la forêt que compter les pièces d'or de sa famille. Très intéressé par les sciences, il a inventé son arc. Cet arc révolutionnaire lui a permis d'attraper nombreux animaux, sans nécessairement les tuer. Son petit pêché mignon est de se laisser aller dans ses pensées les plus profondes et psychologiques lorsqu'il est seul étendu dans l'herbe.

Style de combat : Son intellect vif et brillant font en sorte qu’il a de très bonnes stratégies de combats. La force n’étant pas son fort, il préfère esquiver jusqu’à ce que son adversaire s’épuise. Pour les combats armés, il sait très bien se servir de son épée, en essayant toutefois encore d’épuiser son adversaire. Le garçon à une meilleure endurance que la moyenne pour exceller dans son style de combat.

Capacités de Chi : Wu-Kang à un Chi qui lui permet de pratiquer la télékinésie. Il se pratique plusieurs fois par jour en faisant léviter les objets les plus lourds possible par la pensée pour compenser avec le peu de force qu'il a. Il faut qu'il voit l'objet pour le faire léviter.



Récit

Ce fut il y a de cela 19 ans, la naissance du frère cadet de l'héritier du trône majestueux de l'Empire. Dans les murs du château étaient réunis les meilleurs guérisseurs du royaume pour l'accouchement de la femme de l'Empereur. Celui-ci était impatient. Impatient de voir sa prochaine progéniture. De savoir si c'était une fille... ou un garçon. Impatient de voir grandir l'un des êtres le plus cher à ses yeux. Enfin, avoir la même sensation qu'il y a quelques années avec son autre fils. Il était là... son nouveau fils, il le voyait. Il ferait suivre des cours particuliers à son fils cadet pour qu'il soit brillant et lui ferait une des meilleures places dans l'armée. Un fils de printemps. Il était si joyeux. Après un certain temps, le souverain pu prendre son fils dans ses bras en regardant sa femme avec le sourire jusqu'aux oreilles. Ce serait, le frère du futur Roi!

Lors de sa septième année, le jeune garçon rencontra pour la première fois et pour son plaisir absolu son amie Mai' qui venait d'avoir un accident. La pauvre était condamnée à vivre en fauteuil roulant pour le reste de ses jours. La première vision de la jeune fille le fit rougir et se cacher derrière les pans de la robe de sa mère. Mais, cela ne prit pas de temps pour que tous les deux deviennent familiers. Après le dîner, les deux amis se parlaient déjà de tout et de rien.

Deuxième rencontre, une amitié éternelle :

À la vue de la jeune fille de 12 ans en fauteuil roulant, Ru fonça tout droit sur elle et lui fit un gros câlin. Le jeune garçon la regarda d'un regard tendre et lui dit :

-Mai', tu es magnifique! Viens, viens! Regarde!

Il se dirigea ensuite vers un tiroir avant d'en extirper un dessin qui lui présenta et lui donna.

-C'est toi et moi. Je veux te le donner. Mais... Mai' pourquoi ne peux-tu pas marcher?, lui demanda-t-il gêné.

La jeune fille lui raconta gentiment son histoire et replaçant les cheveux (à l'époque courts) du garçon. Celui-ci après un élan de mélancolie intérieur, lui dit :

-Mai' plus rien ne t'arrivera de mal! Je te le promets, rien ni personne ne te touchera avant d'avoir à faire à moi!

Sous ses paroles, Maisi rit, mais ce dont elle ne se doutait pas, c'était que Ru-Kang venait de faire un pacte avec lui-même. Il s'était juré de la protéger et il suivrait sa parole pour le restant de ses jours.

N'étant pas en contact avec beaucoup d'enfants, à part, peut-être son grand frère, Maisi était maintenant sa meilleure amie.

Après les huit premières années de sa vie, le Prince fut convoqué par son père. Il devait dès lors débuter son éducation. Déjà jeune, Ru était prodigieux. Son professeur privé en était même étonné. Selon l'enfant tout était joyeux. Le fils de souverains baignait déjà dans les arts, les langues, les mathématiques, les sciences, la géographie, l'histoire et la religion. Ses parents étant très occupés, il était pris en charge par des nourrices le restant de la journée. Les cours commençaient à 8 h 30 et finissaient à 15 h 00 avec une pause d'une heure pour le déjeuner. Le jeune garçon prenait plaisir à apprendre toutes les informations que lui disait son professeur monsieur XanVi.

C'est par un chaud après-midi de cette année, que le jeune aventurier s'aventura pour la première fois dans les petits bois près de chez-lui à l'insu de ses bonnes. Le bruit des oiseaux l'enchantait et il essayait tant bien que mal de grimper aux arbres, sans toutefois y parvenir. Il suivit avec hâte trois petits lapins qui sautillaient sur le sentier. Heureusement, une bonne finit par retrouver le petit à l'orée de la forêt vers les 19 h 00, le lava et le mit au lit en lui disant très clairement de ne plus jamais refaire cela! Malgré ses avertissements, Ru y retourna souvent durant sa jeunesse, cependant, pour de plus courtes périodes pour ne pas se faire prendre.

À neuf ans d'existence, monsieur XanVi commença à montrer le peu de Chi qu'il savait à Ru. Le jeune élève était excellent pour faire léviter les objets, mais n'avait aucune autre capacité. Il comprenait certaines bases et avait un plaisir fou à se pratiquer. Tout en continuant les autres cours, son éducation allait à merveille.

Par un matin plutôt nuageux, le professeur qui avait remarqué l'énorme enjouement qu'avait le garçon à aller dans la forêt, l'initia à la chasse et à l'apprentissage des multiples espèces et plantes. Il lui montra à tirer à l'arc et ils rentrèrent pour le souper sans en parler à personne... c'était leur petit secret.

Lors de son neuvième anniversaire, Ru commença les cours d'arts-martiaux que lui donnait un nouveau professeur, madame Yuan pour se préparer à aller à l'école du Sage Agile. Il put ainsi développer sa grande vitesse et son agilité hors pair.

Après douze ans d'existence, Ru était bon dans l'art de la chasse et fit sa première invention : son arc spécial. Après plusieurs essaient, celui-ci était révolutionnaire et les proportions étaient parfaites. Il entreprit alors, de monter à cheval. Son maître lui enseigna pendant dix mois, après le petit se débrouillait seul pour ce qui était de maintenir le cheval et de le faire avancer aux galops.

Lors de son adolescence, le Prince devint un peu plus courageux et aventureux, alors, avec son cheval, il allait visiter les villages et se faisaient des amis, cependant, sa préférée était toujours Mai' qu'il considérait comme la sœur qu'il n'avait jamais eu. De plus, il avait de plus en plus de cours à son école d'arts martiaux et se pratiquait souvent à chasser. Aussi, il devint de plus en plus gêné envers la jante féminine.

Vers 14 ans, il fit sa première apparition à la cours du Royaume, qui se déroula très bien. Puis, c'est avec son excellent professeur, monsieur Wa qu'il apprit à manier l'épée et à se perfectionner à l'arc. Le garçon était une vraie éponge, il absorbait tout et rendait tout à merveille. Après quelques semaines, son maître et lui allèrent voir le meilleur forgeron pour qu'il lui façonne son épée avec un manche adapté à sa poigne d'adolescent et qui pourrait être changé pour plus tard. L'entraînement et l'apprentissage allait de plus belle.

À ses 16 ans, il attirait toutes les filles... ce qui le mettait que plus mal à l'aise avec le public. Son frère, l’empereur l'aidait dans ce domaine. Son charmant frère était la force née... mais point l'agilité. Il savait mieux parler aux gens, même si Ru se débrouillait bien! Son frèro et lui ne se ressemblait pas beaucoup, mais s'entendait à merveille malgré tout. C'est aussi à 16 ans qu'il mit de côté ses études pour deux ans pour aller à l'école du Singe Agile.

Vers 17 ans, Son père lui parla d'une haute place dans l'armée qui était toute à lui et ses talents de combattant. Mais, ce qui occupait la majorité de son temps c'était les arts martiaux, les quelques combats armés qu'il pouvait faire à son centre d'arts-martiaux (ils étaient rares) et la philosophie dans la forêt. Il allait même voir régulièrement Mai' entre ses entraînements.

À 18 ans, il reprit ses études ainsi que son maître privé en arts-martiaux pour continuer son cheminement. Après deux ans d’arrêt pratiquement total, il se remit péniblement au tir à l'arc et à l'épée. Il dut aussi bricoler un autre arc, car celui de son enfance était rendu ridiculement trop petit.

Mais, mes amis! C'est que nous sommes rendus à aujourd'hui...


Dans ce grand et majestueux palais vit Ru-Kang Xiu frère cadet de l'héritier du trône et combattant agile âgé de 19 ans.


Le joueur
Par où commencer? Eh bien, je suis québecoise... je fais du RP depuis 8 mois et j'adore ça! C'est le troisième site sur lequel je m'inscris. Vous devez me connaître aussi sous le nom d'Hella.






Dernière édition par Quan Ru-Kang le Mar 29 Mai 2012 - 1:00, édité 7 fois
Quan Ru-Kang
Prince épongeavatarNombre de messages : 156
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Karma : 148
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Dim 27 Mai 2012 - 14:28

Bienvenue sur Sheng Hui ! =D

Bon, malheureusement, il va falloir corriger un certain nombre de choses dans ta fiche, donc ne prend pas peur en voyant la longueur de ce message. Cela dit, j'imagine que tu as l'habitude de voir ça sur Prophétie Nordique. Razz

Première chose, dans l'Empire de Sheng Hui, le nom de famille passe avant le prénom (ce qui est souvent le cas dans les cultures asiatiques). Si bien que la famille impériale se nomme Quan et non Xiu, qui est le prénom de l'Empereur. Le nom de ton personnage doit donc être Quan Ru-Kang.

Deuxième chose, encore plus importante et là, ce n'est pas de ta faute parce que ce n'est précisé nulle part. ^^' L'Empereur est encore très jeune, il n'a pas plus d'une petite trentaine d'année. Donc il ne peut pas avoir de fils de 19 ans. je te propose donc d'être à la place le petit frère de l'Empereur, ce qui est beaucoup plus plausible. =) Mais ça veut dire qu'il faudra changer certaines choses dans ton histoire. On va voir ça ensemble.

Passons à la fiche à proprement parler...

  • Il ne faudra pas oublier de distribuer tes caractéristiques hors combat. =)

  • J'aimerais souligner que la description de ton personnage le présente comme quelqu'un aux multiples talents... beaucoup de talents... sans doute un peu trop, même pour quelqu'un qui a grandi dans la famille Impériale. Si ton personnage sait tout faire, alors il n'aura besoin de l'aide de personne ! Ce qui risque de devenir ennuyeux en RP et qui enlève de la personnalité à ton personnage. Au stade actuel, ton personnage peut être à la fois un noble, un ingénieur, un artiste martial, un moine et un acrobate. Il ne peut pas avoir apris tout ça en si peu de temps. Donc il va falloir que tu le spécialise un peu plus, que tu montres qu'il n'est pas infaillible. =)

    Par exemple, tu lui donnes quasiment les mêmes dons de Chi que Maisi : la capacité de ressentir les intentions d'autrui et la télépathie. Si l'Empereur a quelqu'un comme ça dans sa famille, il n'aurait pas besoin de Maisi. En parlant d'elle, tu peux prendre exemple sur Maisi : elle a des dons non négligeable en Chi, mais elle a 25 ans et les jambes brisées. Elle a donc eu l'occasion de développer son Chi. Ton personnage a 19 ans et aurait pu développer les mêmes dons en plus des arts martiaux et de l'ingénierie ? Ça ne me parait pas très équitable.
    De plus tu te rendras compte en distribuant tes points que ton personnage ne pourra pas exceptionnellement bon en tout.

    Bref, pense à ce que ton personnage préfère faire : le combat ? l'ingénierie ? la maîtrise du Chi ? Et choisis. Il peut avoir quelques dons supplémentaire (tu peux garder la lévitation des objets par le Chi, par exemple, et il peut être capable de bricoler son arc sans être un grand ingénieur).

  • Dans l'histoire il faudra que tu enlèves toutes les fois où tu parles de Ru-Kang comme de l'héritier du trône, puisque, comme déjà dit, il ne peut être le fils de l'Empereur. =) Et si tu acceptes que ce soit le jeune frère de l'Empereur, il faudra prendre en compte qu'il n'est plus le premier fils de son père.

    Ensuite rappelle-toi que ton personnage est quelqu'un de normal, la seule chose qui le rend exceptionnel est sa naissance et son accès à la meilleure éducation. À cinq ans, il ne "baigne" pas dans "les arts, les langues, les mathématiques, les sciences, la géographie, l'histoire et la religion". Non, il commence peut-être à lire et à écrire, à la limite. Il compte sur ses doigts, il gribouille des choses abominables, les histoires qu'il connaît sont celles que sa maman lui raconte avant de dormir (alors ça peut être quelques légendes célèbres) et la seule géographie qu'il connaisse, c'est celle de son bac à sable. Remettons les choses à leur place. ce qui ne l'empêche pas d'être un enfant éveillé, hein ! C'est juste qu'on apprend pas tout en même temps, comme ça, dès cinq ans, même dans un univers fantastique. =)

    Et voilà que le petit bonhomme, commence à maîtriser le Chi à six ans et la chasse à sept ans. pendant que les autres enfants en sont encore à apprendre à lire et à écrire. Il va falloir que l'éducation de ton personnage soit beaucoup plus progressive que ça. On ne peut vraiment pas apprendre tant de choses dans un laps de temps si court.

    "À 8 ans, il continua son éducation et eut une nouvelle matière qu'il adorait au plus haut point : la philosophie. "
    Alors que nous on commence à y toucher du bout des doigts dix ans plus tard. Non, la philosophie ne s'apprend qu'après avoir appris longuement d'autres matières, comme les sciences, la littérature, etc.

    "Lors de son neuvième anniversaire, Ru commença ses cours d'arts-martiaux à l'école du Sage Agile."
    Commencer les arts martiaux à 9 ans est la seule chose plausible jusqu'ici. Une activité physique est beaucoup plus simple à appréhender pour un enfant que toutes ces matières intellectuelles sous lesquels le pauvre garçon croule depuis ses cinq ans. cependant, je doute que ses parents l'envoient si loin de la maison pour apprendre les arts martiaux. Il est plus probable qu'il ait commencé à apprendre avec des précepteurs avant de finir ses études d'arts martiaux à l'école du Sage agile, si c'est là que tu souhaites qu'il aille.

    Et aussi, à l'image de ton personnage, son professeur Xan Vi ne peut pas être spécialisé dans tout les domaines. Donc si tu veux que ton personnage ait la meilleure éducation possible, il doit changer de professeur, de temps à autre.

    "Après quelques semaines, son maître et lui allèrent voir le meilleur forgeron pour qu'il lui façonne son épée avec un manche adapté à sa poigne d'enfant et qui pourrait être changé pour plus tard."
    Non, on ne donne pas une véritable épée à un enfant de neuf ans. Avec seulement quelques semaines d'entraînement, il risque de se tuer, avec ça.

    "Après douze ans d'existence, Ru était maître dans l'art de la chasse et fit sa première invention : son arc spécial. Celui-ci était révolutionnaire et les proportions étaient parfaites."
    Là encore, il est trop jeune. il peut bien sûr avoir construit son premier arc, mais il ne peut pas en faire un parfait du premier coup. Même les génies doivent faire des essais avant d'arriver à la perfection. D'autre part, entre 12 et 19 ans, il va grandir énormément et son arc ne sera plus à sa taille.

    "Vers 17 ans, son éducation qui avait commencé lors de ses six ans s'arrêta"
    C'est pourtant à cet âge là que les choses sérieuses commencent. C'est là qu'il devrait commencer à apprendre les sciences, la philosophie, la littérature, la géographie de manière plus approfondie, si c'est ce qu'il souhaite. Mais cela signifie mettre en suspens ses études d'arts martiaux.


Bon, je ne pensais pas qu'il faudrait changer tant de choses, mais je pense qu'il va falloir revoir les priorités de ton personnage, pour qu'il soit un peu moins parfait, plus identifiable et surtout, plus crédible, car une éducation aussi fournie et aussi rapide est impossible.

À vrai dire, je préférerait largement que l'histoire de ton personnage soit beaucoup plus courte avec beaucoup moins de détails sur l'âge de ton personnage à chaque fois qu'il apprend quelque chose de nouveau.

J'espère que la tâche assez monumentale que je te demande ne te rebutera pas trop. ^^'

Bon courage !
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Dim 27 Mai 2012 - 15:50

J'ai commencé les modifications! Je finirai à mon ce soir(heure du Québec).

P.S: Si tu avais vu ma fiche sur PN... ici, ce n'est rien Razz J'ai toujours eu de la difficulté avec les âges -_-''...
Quan Ru-Kang
Prince épongeavatarNombre de messages : 156
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Karma : 148
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Dim 27 Mai 2012 - 16:38

Dans ce cas, préviens-moi quand tu auras fini. ^^
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Lun 28 Mai 2012 - 13:05

Et c'est parti pour une nouvelle lecture de la fiche !

Eh bien déjà, je n'ai plus rien à dire à propos de la description, beaucoup plus raisonnable à présent. ^^ Si ce n'est un petit rappel : avec son niveau de Chi actuel, la télépathie peut fonctionner à plusieurs centaines de mètre, environ.

Et pareil pour l'histoire. C'est nettement mieux comme ça. =)

Juste une dernière chose. Il y a quelques formulations maladroites de temps à autre et quelques fautes. Souhaites-tu une correction complète ?

Ce n'est pas alarmant et la fiche est validable tel quel, mais je peux t'indiquer toutes les fautes que je peux pour t'aider. =)
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Lun 28 Mai 2012 - 13:51

La télépathie?... Télékinésie peut-être?

Oh oui! Je vais me relire pas la peine, je vais arranger le tout... peut-être qu'en modifiant certains trucs... j'ai abimé la syntaxe... désolé :S
Quan Ru-Kang
Prince épongeavatarNombre de messages : 156
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Karma : 148
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Lun 28 Mai 2012 - 13:53

Oui, pardon, je me suis trompée. >.< Dans ce cas, sa télékinésie marche pour les objets qu'il peut voir. =)
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Lun 28 Mai 2012 - 13:54

Bien entendu Razz

Bon encore une fois désolé... je vais en cours aujourd'hui et je n'ai pas tout le temps que je voudrais ce matin, alors, je vais relire tout ça cet après-midi en revenant!

Merci,
Bonne journée!
Quan Ru-Kang
Prince épongeavatarNombre de messages : 156
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Karma : 148
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Lun 28 Mai 2012 - 14:04

Pas de problème ! Bonne journée ! ^^
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Mar 29 Mai 2012 - 1:02

Finalisée! Comme dit mon prof de maths (et sûrement quelqu'un d'autre avant lui xD)

Ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait! ^^
Quan Ru-Kang
Prince épongeavatarNombre de messages : 156
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Karma : 148
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang Mar 29 Mai 2012 - 1:05

Très bien ! Dans ce cas je déplace ta fiche. ^^
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quan Ru-Kang

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Quan Ru-Kang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shèng Huì :: | Archives de Wen Hua :: Registres de l'Empire | :: • Fichiers des mortels • :: Fiches validées-
Sauter vers: