AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
 

 Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Histoire Lun 9 Juil 2012 - 1:22

Histoire

    Ici seront regroupés des articles détaillants des faits avérés de l’Histoire de l’Empire de Sheng Hui, des plus anciens aux plus récents.
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Histoire Lun 9 Juil 2012 - 1:34

L’ascension des How


Avant l’an 975 après Fondation de l’Empire

À l’origine, la famille How faisait partie de la Noblesse de Terre et gérait la ville de Diao Deng. Ils sont donc bien plus versés dans le commerce et la gestion que dans les arts guerriers. Les How étaient les fidèles vassaux du Seigneur de Guerre Pan Shi depuis des générations... Du moins c’était ce que l’on croyait. Les How avaient accumulé nombre de richesses grâce aux droits de propriétés qu’ils avaient sur le principal port de l’Empire. Nettement plus expert dans la gestion de leur capital, ils étaient même plus riches que les Pan Shi. Mais toute la fortune qu’ils pouvaient avoir ne valaient pas le titre de Seigneur de Guerre et son influence dans la société féodale de l’Empire. Pendant longtemps, cela paraissait normal pour tous. Le rôle du Seigneur de Guerre était de protéger la contrée et d’y rendre la justice, tandis que ses vassaux, les Seigneurs de Terre, géraient l’économie et la vie civile sur ses terres. Mais en temps de paix et de prospérité, la répartition des tâches semblait alors plus inégale, les How devenaient la famille qui faisait vraiment tourner les choses sur la Côte de Fen Bi, alors que les Pan Shi n’avaient plus que leurs pouces à faire tourner. Les partisans des How affirmaient même que le Seigneur de Guerre se complaisait dans cette situation.
Mais ce n’est que lors de l’avènement de la dynastie Quan que les choses s’envenimèrent, car celle-ci introduisit la notion de mérite dans les cercles du pouvoir. L’état des choses parut alors plus injuste aux yeux des How et c’est pourquoi ce qui s’est passé en l’an 975 parait encore peu clair à ce jour.


En l’an 975 après Fondation

Cette année-là, un drame atroce secoua la Côte de Fen Bi, car le palais des Pan Shi brûla, emportant dans les flammes toute la famille et toute la maisonnée. Des monceaux de cadavres furent extirpés des décombres fumants et même s’il était impossible d’identifier qui que ce soit, il apparut bien vite que tous les habitants avaient été assassinés avant que le feu ne soit mis à la bâtisse. Un début de scandale se répandit à Diao Deng et bientôt une armée de pêcheurs et d’ouvriers assiégea la demeure des How, immédiatement accusés par la populace de ce terrible crime. Les fonctionnaires de l’Ordre Blanc eurent bien du mal à faire leur travail et à accéder à la maison des How pour les interroger. Quand ils parvinrent à leur porte, l’accès leur fut refusé, sous prétexte que les gardes de la famille devaient avant tout contenir la révolte populaire. Les fonctionnaires étaient sceptiques, mais l’excuse était valable.
Contre toute attente, aucun incident grave ne survint à Diao Deng, bien que la situation resta tendue pendant plusieurs jours. Enfin, une missive de l’Empereur Quan Ru arriva en ville et fut remise au Commissaire de l’Ordre Blanc. Cette lettre était une amnistie pour la famille How et était accompagnée de copies de documents prouvant qu’il existait un commerce secret entre la famille Pan Shi et les Cavaliers du Sud, le vieil ennemi de l’Empire. La révélation fut un choc pour tous, personne ne s’attendait à ce que la famille Pan Shi soit ainsi suspectée de trahison.
Plus tard, un procès public et posthume du Seigneur Pan Shi eut lieu à la capitale, où les véritables preuves furent présentées. Personne ne put contester l’authenticité des documents, d’autant plus qu’ils étaient fournis par l’Empereur lui-même. Suite à cet évènement, l’enquête sur l’assassinat de la famille Pan Shi fut abandonnée, laissant longtemps planer le doute dans tous les esprits. Les partisans de l’ancien Seigneur de Guerre criaient au complot tandis que ceux de la famille How affirmaient que les Pan Shi avaient bien mérité ce qui leur était arrivé. Interrogé sur le sujet, le Seigneur How ne nia ni n’admit toute responsabilité dans le drame. On pouvait interpréter ce silence de tant de façons que la vérité ne fut jamais découverte.


Dans les années qui suivirent

L’Ordre Blanc partit à la recherche des rescapés de la famille Pan Shi : de distants cousins qui ne vivaient pas au Palais et qui auraient donc dû survivre au malheur qui les avait frappé. Bien sûr, ils les trouvèrent tous morts, assassinés, suicidés, victimes d’accident... Ou même purement et simplement disparus. Il ne restait plus aucun Pan Shi dans tout l’Empire. On continua les recherches pendant plusieurs années, mais le poste de Seigneur de Guerre de la Côte de Fen Bi ne pouvait pas rester inoccupé éternellement. Aussi, les How furent élevés à cette position, étant légalement les successeurs des Pan Shi. Les rumeurs de complots persistèrent encore pendant quelques temps, mais elles s’estompèrent bien vite. Si les How avaient la faveur de l’Empereur, après tout, c’était sans aucun doute qu’ils la méritaient. La dynastie Quan, bien que nouvelle, était trop respectée pour sa sagesse et sa bienveillance pour que Quan Ru soit suspecté de corruption. Même les détracteurs les plus venimeux des How estimaient hautement improbable une quelconque malveillance de la part de l’Empereur. Au final, tout le monde estima que Quan Ru avait agi au mieux, que la famille How fusse digne de respect ou non.
L’affaire fut enterrée relativement rapidement, bien qu’il est difficile de faire taire les rumeurs. Les âmes romanesques aiment raconter qu’un jour, un Pan Shi renaîtra des cendres de sa famille, tel le phénix, et viendra exposer la vérité, nue et glorieuse, avant de reconquérir sa place par le tranchant de sa lame étincelante. Les plus avisés, quant à eux, pensent qu’il est plus sage de ne pas réveiller de vieux dragons qui risquent de faire plus mal que de bien à l’Empire.
De nos jours, la famille How a encore un peu de mal à se faire respecter des autres Seigneurs de Guerre, mais sa nouvelle position a été acceptée par tous et il n’existe plus aucune vague de contestation. Néanmoins, cette histoire reste controversée et bien récente et il est encore possible de remettre le feu aux poudres. Mais personne ne souhaite ça, n’est-ce pas ?
Di Zao Zhe
Dieu de la créationavatarNombre de messages : 313
Âge : Indéfini
Sexe : Indéfini
Autres comptes : Esprit Renard, Jian Lou
Karma : 224
Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shèng Huì :: | Archives de Wen Hua :: Bibliothèque de Wen Hua |-
Sauter vers: